LE GHOSTING, on en parle?

Rédigé par Nour BAKAYOKO

Image

Blog

LE GHOSTING, on en parle?

Aya a connu Ismael devant un supermarché de la capitale. Il était assis dans son véhicule en train de passer un coup de fil. A la vue de Aya, Ismael sursauta et l’approcha pour lui faire les civilités. Un partage d’intention venait de naître.
Pendant un mois, Ismael est resté constant dans ses avances à Aya. Elle l’aimait aussi, mais craignait d’être une fille facile à ses yeux, alors elle se faisait désirée encore plus.
Un Samedi matin, ils se rencontrent à Cocody et échangent longuement. Aya est conquise ce jour là. Elle l’aime tellement la douceur et l’humour d’Ismaël. Ils passent toute la journée ensemble et vers 07 heures du soir, ils s’abandonnent dans des échanges corporels entre quatre murs témoins, jaloux de ce bonheur débordant.
Après cette nourriture d’extase, Aya rentre à la Maison toute heureuse. Elle envoie un sms à Ismaël, je t’aime Bb,, il repondit « Moi aussi mon Cœur ».

Le souci est qui’Ismael n’était pas prêt pour un engagement mais Aya si. Le dimanche avant de se rendre à la Messe, elle appela Ismaël, mais il est injoignable, elle reessaya sans suite. Il est surement hors reseau se dit-elle. Elle le confie à Dieu durant sa Prière.
Mais après une Semaine sans nouvelle d’Ismaël, elle vire dans la déprime (différent de la dépression).
Aya venait d’être victime de Ghosting, l’Ivoirien dira MougouPan.

Dois-je encore définir le Ghosting après cette histoire ?
Bon voilà, le Ghosting est le fait de quitter sans donner de nouvelles. C’est faire le mort, le disparu, l’inexistant.

POURQUOI CERTAINS SONT ADEPTES DU GHOSTING ?

Selon la psychologue Vanina de Touchet, "le ghosting est une manière de rompre rapidement et qui correspond aux modes de rencontre et d'être en relation actuelle". Et d'ajouter: "C'est un effet de mode de rupture express 2.0".
Pour ces personnes, le souci réel est la peur de l’engagement. Le sociologue Jean-Claude Kaufmann. « Lorsque nous nous trouvons au stade du contact en ligne, nous pensons que débrancher sans la moindre explication n’a rien de violent pour celui qui est de l’autre côté, remarque-t-il. Que nous ne sommes pas du tout engagés, pourtant, ce n’est pas le cas. C’est ce qui est terrible pour l’autre. »
A coté de cela, il y a aussi ce défi que certains veulent relevé vis à vis de leurs amis (oh cette fille , je l’aurai, vous verrez), ou encore cette vengeance face à cette fille qui qu’on drague depuis longtemps, qui aspire ses sous, qui lui donne espoir ou qui l’allume à chaque rendez-vous sans obtenir d’elle un « oui » salvateur. Alors, il se met en position de challenger jusqu'à ce qu’il arrive à ses fins, puisque ce qui le galvanise maintenant ce n’est une affaire d’amour mais de vengeance.

Amadou Kourouma a écrit : « Quand on refuse, on dit non » c’est mieux ainsi au lieu de faire espérer tout en sachant au fond de vous que rien ne se passera.

Aussi, il y a cette affaire de rencontre en ligne. Souvent, il y a des personnes guidé par cette envie de conquête permanente et aussi ces filles qui parraissent toutes belles sur les réseaux sociaux avec des photos retravaillées à l’aide des applications pour avoir des « j’aime » ou attirer des potentiels « pointeurs ».
Bon là, si le mec te voit en vrai et que l’écart entre ta photo snapée est grand, il risque de te ghoster car le produit à la livraison n’était celui sur le site en ligne, pour dire qu’il se sentira un peu trahi ou découragé. Certains seront honnêtes et vous le feront savoir mais d’autres guidés par une libido gourmande, vous ghosteront.

Un autre regard est que pour certains, rompre en face de la personne est difficile, ils préfèrent disparaître sans laisser de traces. Et laisser les choses se faire dans le temps.

ET SI CELA T’ARRIVE UN JOUR
OU SI CELA T’ES DEJA ARRIVE

Il est difficile d’accepter le fait de s’être fait gruger sentimentalement. On s’en veut, on en veut à notre cœur. On tente encore et encore de rentrer en contact avec celui qui nous a fait ce sale coup. Et sans réponse, on reste dans le chagrin, nous es Ivoiriens on appelle ça « GOUMIN ».
On se pose pleins de questions, sur comment on a pu se faire avoir de la sorte. On a envie de se venger aussi sur d’autres personnes, et on finit par se rendre compte que notre corps est sacré et n’est pas à vendre ou encore à troquer.
On prend désormais des décisions fermes sur nos conditions d’engagement souvent très rigides mais qu’on améliore avec le temps. On garde cependant une certaine vigilance quant à l’avenir.

Sachez au fond qu'il n'existe pas de fille facile où de garçon bête.
Cette fille qui se donne à toi, deux où trois jours après votre rencontre et celle même pour qui un autre attends depuis des années pareil pour un garçon qui s'ouvre à toi profondément.

Il est bien de prendre le temps pour maîtriser ses sentiments, de savoir le pourquoi de votre béguin pour l'autre (qui normalement ne doit pas avoir de réponse précise).
Chacun a son histoire,si tu lis ce texte, tu sais réellement où tu te situe
Alors des questions?

« L'amour est lourd, impétueux, il nous pique droit au cœur »
W. Shakespeare in Romeo and Juliet.

Nour BAKAYOKO

712 vues